Invisible

(Julien Marion – 09/08/2022)

C’est l’histoire d’un type assez transparent, inodore, incolore, insipide, qui mène une vie banale et sans intérêt, dont le seul ami (tu parles d’un pote !) lui dit un jour « Jeff, tu n’arriveras jamais à rien avec une femme. Je te conseille la castration chimique, les ordres franciscains ou les hommes ». Lors d’un voyage en Écosse, du côté de Glasgow*, un événement « surnaturel » va le rendre soudainement réellement invisible. Un truc qui vous change radicalement la vie (ou pas) et dans le cas de Jeff, son regard sur la vie. Un histoire philosophique, surréaliste et souvent assez DRÔLE.

Ce premier roman d’un auteur que je ne connaissais évidemment pas, Déviation(s) de Julien Marion, qui me fut envoyé par la maison d’éditions Une heure en été il y a quelques semaines, traînait dans ma pile à lire et il aura fallu que je sois confiné (invisible ?) pour que je me décide à le lire.

Je ne suis pas déçu, j’ai découvert une histoire insolite, bien ficelée, fondée sur un concept original et pas mal écrite du tout. Beaucoup de second degré, d’imagination, de dérision, parfois même de léger cynisme, d’humour à l’anglaise.

Une lecture idéale pour la plage… ou le Covid (aucun risque de migraine).

* Je fais cette précision pour des raisons absolument pas littéraires mais bien footballistiques. Ce soir, l’équipe préférée de mon petit-fils et de moi-même joue contre les Glasgow Rangers chez eux. Ça va chauffer ! Je sais, cela n’intéresse personne ou presque, c’est un peu comme tout ce qui préoccupe Jeff 😉  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s