Le domaine mystérieux

Alain Fournier (02-02-2022)

Chaque mardi après-midi, je passe devant le « Château sans nom » après avoir reconduit chez lui mon petit-fils de retour de l’école. Et à chaque fois, j’ai comme une bouffée de bonheur qui m’envahit. Une brume de romantisme et de nostalgie m’enveloppe durant quelques secondes.

Je me retrouve quelques années plus âgé que lui à l’aube de l’adolescence, avec un des premiers romans qui me remua jusqu’aux tréfonds de mon âme : Le Grand Meaulnes d’Alain Fournier. Premiers émois amoureux, premiers frissons, premiers emballements du cœur.

Mais où se cache ce château irréel, derrière quels sapins se dresse sa tourelle grise, où est ce « Domaine mystérieux » où Augustin Meaulnes était tombé sous le charme de Mademoiselle de Galais lors d’une grande fête étrange ? Il n’existe probablement pas si ce n’est dans le cœur de chacun de nous, tel une envie d’absolu, une quête de merveilleux, un désir d’évasion de ce monde qui n’invite plus ou si peu au rêve.

Moi, mon château mystérieux est à quelques kilomètres de chez moi et à chaque fois que je passe devant son portail, je ralentis et je ressens quelques vibrations d’adolescence, c’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup.

J’ai souvent envie de relire ce roman qui m’avait tant charmé mais je n’ose pas. Trop peur de briser un souvenir sans doute trop embelli.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s