Que la montagne est belle…

(Paolo Cognetti – 12 novembre 2021)

C’est un roman d’amour, d’amitié, de fraternité, de simplicité, de lumière, de beauté… lisez-le car je ne vais pas vous en raconter la trame ni les histoires. Je vais simplement vous le faire respirer.

C’est, en effet, surtout, un livre-décor, un panorama de mots qui chantent la beauté d’un monde qu’il faut gravir pour le mériter : la montagne, le glacier, les crevasses, le gel, le blanc, le vent, le bleu, le vert et puis aussi la vie, celle des rares habitants de là-haut, des alpinistes, des mélèzes et des pins, des chamois, des renards, des loups… Une fois de plus, la montagne est addictive sous la plume de Paolo Cognetti qui m’avait déjà tellement oxygéné les neurones et le cœur avec son si beau roman Les huit montagnes (éd. Stock) paru en 2018 (voir mon billet Inspirez-respirez). Avec La félicité du loup (éd. Stock), il nous arrache à nouveau à la pesanteur de nos vies au ras de l’asphalte et des pavés pour nous emmener siffler là-haut sur les sommets du Val d’Aoste, nous aventurer sur le glacier et planter nos crampons dans le rêve.

C’est exactement le livre à lire en cette période marquée par la COP26. Un regard ébloui sur la lumière, les merveilles et les valeurs d’un monde tellement vivifiant, si fragile mais à la fois éternel car comme l’espère la dernière phrase du livre : « …la montagne existait, parfaitement indifférente aux rêves de ces êtres humains, et elle continuerait d’exister à leur réveil ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s