Schmock & choc

(Franz-Olivier Giesbert) 14/09/2019

Samedi matin, marché et puis café au bistrot du coin avec mon journal et mon bouquin en cours. Étrange et effrayant parallélisme.

D’un côté, un roman remarquable, écrit par un journaliste vedette des médias, Franz-Olivier Giesbert dont j’avais déjà lu un livre-choc, l’Américain (éd.Gallimard) dans lequel l’auteur racontait son enfance douloureuse, fils battu d’un soldat américain débarqué en Normandie, violent avec sa mère et lui-même. Une enfance terrible, passée dans la tristesse et la haine, qui créa chez lui l’envie de prendre sa revanche en devenant écrivain.

Le livre Le schmock est le récit vif et souvent amusant, et à la fois désabusé, de la montée du nazisme et de ses horreurs dans l’Allemagne de l’entre deux-guerres, en particulier l’antisémitisme abject, dans l’indifférence et la légèreté incompréhensibles de tant d’Allemands respectables et « bons- vivants ». Un roman riche et documenté, écrit de main de maître, tirant une énième sonnette d’alarme sur ce qui nous conduit à nouveau, dans l’indifférence quasi générale, en enfer. L’ignorance, la peur et la frustration si bien manipulées par les partis nationalistes et populistes poussent une fois encore le peuple rageur à confier son destin à ceux qui savent « si bien hurler sa colère ».

Et je ne peux m’empêcher de jeter un œil sur la Une choquante du Soir de ce samedi révélant que le Vlaams Belang serait désormais en tête des partis de Flandre avec 25% des intentions de vote, soit un votant sur quatre ! Mais pourquoi donc ?

« Pas d’amalgame, ce n’est pas la même chose, on n’est pas des nazis, on n’est pas racistes, etc. » on connaît la chanson de ce parti. Mais quand on regarde de près la personnalité de ses dirigeants, on ne peut résister à faire des comparaisons avec les débuts du « héros » du roman de Franz-Olivier Giesbert, Adolf Hitler, un jeune homme braillard, inculte, frustré : un schmock. Un mot yiddish signifiant imbécile, pénis mou, naze.

Et l’histoire a ajouté: salaud !

IMG_5770.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s