Lille, j’adore

(Alejandro G. Roemmers – François Lenglet) 01/06/2019

Le soleil est entré très tôt dans la chambre : allez debout là-dedans, il va faire beau ce samedi, que diriez-vous d’aller faire un tour à Lille ? Très bonne idée ! Lille pour ma femme et moi, c’est une destination-passion. Elle, pour l’aquarelle. Moi, pour la lecture. Il ne faut pas nous dire deux fois d’y aller.

Une heure et demi après notre café du matin, Marie-Thérèse trouvait son bonheur dans les rayons du Géant des Beaux Arts, le temple des fournitures d’art, où elle a l’habitude de se ravitailler en cadres et matériel de peinture… moi, l’homme de peine, je porte les sacs jusqu’à la voiture garée le moins loin possible car ils sont lourds, elle peint en effet beaucoup ces derniers temps. Ensuite, j’ai droit à ma récompense, je peux aller traîner au Furet du Nord (sublime librairie) dont je sortirai avec un ou plusieurs livres. Aujourd’hui, j’en ai choisi deux diamétralement différents. D’abord, pour le plaisir et l’insouciance, Le retour du Jeune Prince (éd.City) un conte tendre et magique du poète argentin Alejandro G. Roemmers sur la recherche simple et harmonieuse du bonheur, un « livre qui a fait du bien à 3 millions de lecteurs » annonce le bandeau qui barre sa couverture.

Et pour la réflexion, Tout va basculer (éd. Albin Michel), le dernier essai de François Lenglet qui nous éclaire sur notre avenir proche et… inquiétant avec d’une part la montée des populismes et d’autre part la crise financière et boursière. Beaucoup d’analogies avec la période trouble et dangereuse de l’entre deux-guerres ! Un livre indispensable, selon de nombreux critiques, si l’on ne veut pas subir nos dix prochaines années. Raison de plus pour saisir les moments heureux quand ils passent !

Après nos achats respectifs, nous nous sommes retrouvés sous la tonnelle du Parvis de la Treille au pied de la cathédrale pour le meilleur couscous que je connaisse et ensuite pour une balade dans les rues du Vieux Lille des boutiques et des petites galeries. Et bien entendu, pour finir, une glace chez Méert, ça va de soi.

Lille, j’adore !

IMG_4258.jpg
IMG_4256.jpg
IMG_4263.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s