Double évasion

(Marie Ferranti) 29/04/2019

Quand j’arrive ailleurs, un de mes premiers réflexes est de me rendre dans une librairie et d’y acheter un livre de littérature locale qui va me connecter à l’endroit. Double évasion, physique et mentale.

À Ajaccio que je commence à bien connaître, après avoir été d’abord dire bonjour au vieux port, je me dirige sur l’Avenue Antoine Serafini vers la Librairie des Palmiers et puis à quelques dizaines de mètres plus loin à celle de La Marge, et je fouine dans les rayons.

J’y ai trouvé rapidement un roman* qui sent bon le maquis… mais aussi le sang et l’horreur car il plonge d’emblée le lecteur dans une histoire de haine familiale sordide dans un village perdu au fin fond de nulle part du côté de Bastia.

J’ai entamé sa lecture sans attendre, à la sortie de la librairie sous les palmiers pendant que Marie-Thérèse se rendait dans une de ses boutiques favorites à la recherche d’une pince-bijou pour ses cheveux. Après quelques pages, balade dans les petites rues et au long du port où en croisant quelques locaux aux traits burinés et à la mine patibulaire que j’imaginais inévitablement le visage du héros du bouquin qui dès le début du livre descend froidement son jeune frère d’un coup de fusil en pleine tête et son grand-père d’un coup de couteau dans la gorge. « Le sang gicla et l’inonda. Quand il le sentit, à travers l’étoffe du pantalon, Dominique Zincoli poussa un râle de plaisir ».

J’ai essayé de lire la suite dans mon lit avant de m’endormir mais la journée ayant été longue et exténuante, je m’endormis quasi instantanément.

J’ai dormi d’un sommeil de plomb. Ma double évasion en Corse commence bien.

* Histoire d’un assassin – Marie Ferranti (éd. Gallimard)

IMG_3723.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s