De l’enfance à l’enfer

(Pierre Lemaitre – Grégoire Delacourt) 27/02/2019

Je finis un livre terrible et en entame un douloureux.

De l’enfance meurtrière de Trois jours et une vie de Pierre Lemaitre (éd. Albin Michel) à l’enfance meurtrie de Mon Père de Grégoire Delacourt (éd. JC Lattès), je passe d’une vie pourrie par le désespoir et le chagrin d’un enfant de douze ans à celle d’un gamin de dix ans dévastée par un prêtre pédophile. Deux livres sombres, heureusement sauvés par deux écritures lumineuses, qui nous montrent que l’enfance n’est que trop rarement un conte de fées, cassée qu’elle est par nos vies d’adultes trop souvent médiocres, hypocrites, minables, égoïstes.

Je ne donnerai pas dans ce billet de résumés de ces deux romans extraordinaires, je dirai simplement qu’ils nous remettent les yeux en face des trous, nous secouent jusqu’aux tréfonds de nos âmes, nous rappellent que notre seule véritable mission d’adultes est de protéger nos enfants, le reste n’étant que bullshit. Dévoiler, ne fut-ce qu’une partie de ces deux récits serait, permettez-moi ces mots, en déflorer la puissance, en assassiner la découverte. Ces deux livres m’ont bouleversé, moi qui suis grand-père de trois gamins de l’âge de leurs malheureux héros.

En allant chercher mon petit Max ce soir, comme j’étais au club de sports trop tôt, j’ai regardé longtemps à travers la vitre de la salle de gym, les enfants qui s’entraînaient. Quelques mamans me jetaient des regards obliques. Méfiantes et protectrices, peut-être pensaient-elles que j’étais un vieux monsieur avec de mauvaises pensées.

En réalité, les pages de ces deux livres me tournaient dans la tête et mes yeux se mouillaient de tristesse et d’incompréhension : comment peut-on toucher à un cheveu de ces petits, comment peut-on les gâcher, comment peut-on oublier de les protéger ?

IMG_2948.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s