Ronds dans l’eau

(Eric-Emmanuel Schmitt) 23/05/2018

Dans cinq minutes, je m’en vais jeter des cailloux dans l’étang de la Dodaine. C’est un conseil que m’a donné Eric-Emmanuel Schmitt dans son dernier livre Madame Pylinska et le secret de Chopin (éd. Albin Michel)

Madame Pylonska a été le professeur de piano de EES dans sa jeunesse et pour lui apprendre Chopin, elle avait des méthodes très particulières comme celles, entre autres, d’observer les ronds dans l’eau ou regarder les vibrations du vent dans les feuilles des arbres. Interpréter Chopin, c’est d’abord apprendre à écouter le chant du silence. J’en aurais bien besoin, moi. Je vais essayer ce matin et n’aurai même pas besoin de cailloux, les gouttes de pluie légères font frissonner l’étang.

Ces conseils n’auront pas mené EES vers une carrière musicale mais auront développé sa sensibilité d’écrivain. Son livre est un délicat écrin de 120 pages ciselées, tout en brillance et en nuances. Un petit trésor pour tous ceux qui font courir leurs doigts sur les claviers des notes ou des mots: « N’écris pas en faisant du bruit, s’il te plaît, plutôt en faisant du silence. Concentre celui que tu vises, invite-le à rentrer dans la nuance. Les plus beaux sons d’un texte ne sont pas les plus puissants, mais les plus doux. »

Douce journée à tous sous la pluie.

8794.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s