Richissime

(Christophe André) 24/02/2018

Pour mon anniversaire, ma fille Marie-Noëlle m’a offert le livre de Christophe André Méditer jour après jour, 25 leçons pour vivre en pleine conscience (éd. L’Iconoclaste). Une méthode pour « s’arrêter de faire, de remuer, de s’agiter ». Dois-je y voir un message ? 

J’ai commencé sa lecture et j’en suis aux premières leçons qui consistent à s’exercer à prendre conscience, vivre l’instant présent, respirer, fermer les yeux et écouter, observer ses pensées, … Pas évident pour un secoué du bocal dans mon genre mais je fais l’effort. Ce matin, pas de match avec mon petit-fils, le gel a rendu le terrain impraticable, j’ai donc toute la matinée pour mettre mes premières leçons de méditation en pratique.

Après un petit tour sur le marché glacial, j’ai fait une pause « prise de conscience » dans la magnifique Collégiale de Nivelles, le silence et la lumière y étant très inspirants. Après quelques minutes immobiles sur une chaise inconfortable, je ne tiens plus en place et ne peux m’empêcher de me lever pour marcher un peu. Je me dirige vers la Bible ouverte sur un présentoir près de la superbe chaire de vérité sculptée par Laurent Delvaux en 1770. Les livres m’attirent comme des aimants: celui-ci est ouvert au Livre de l’Ecclésiastique, un texte de sagesse juif écrit deux siècles avant JC. Je lis ces quelques mots : « … Il n’est point de richesse plus grande que la santé du corps… ».

Hasard ou Providence ? J’en suis juste à la lecture du chapitre 3 de mon livre de méditation : Habiter son corps. Je ne sais pas si je pratique bien les exercices, et entre nous je m’en fiche un peu, mais je prends soudainement pleinement conscience de mon immense fortune, combien je suis richissime d’être en bonne forme, de n’avoir mal nulle part, d’avoir les joues et les oreilles encore rouges et piquantes du froid qui vient de les taquiner. Et j’ai aussitôt une pensée pour ceux que j’aime et qui n’ont plus cette chance.

Et je remercie ma fille pour ce beau livre. Et aussi le Hasard ou la Providence en levant les yeux vers les rayons de lumière qui tombent des vitraux.

Capture d’écran 2018-02-24 à 14.07.02.png
IMG_8409.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s