Liberté chérie

(Tahar Ben Jelloun) 07/05/2018

Il y a quelques jours, le 3 mai, je donnais cours et parlais, dans une certaine indifférence – nombreux yeux mi-clos et bâillements dans l’auditoire – des vertus de la presse écrite. « Mais M’sieur, les journaux ce n’est plus de notre génération » ose une étudiante quand j’ai posé la question « Qui parmi vous lit régulièrement un quotidien ? » et qu’aucun doigt ne s’est levé. « Mais M’sieur, aujourd’hui on ne lit plus, on va sur internet ». « Je sais… je repose donc ma question autrement, qui « va » régulièrement sur un quotidien… en ligne ? ». « Euh… ».

Le hasard voulait que le 3 mai soit à la fois la célébration des 50 ans de Mai 68 et la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse. Et aussi que j’entame le soir de ce jeudi la lecture de La punition de Tahar Ben Jelloun (éd. Gallimard) qui raconte le calvaire de dix neuf mois de détention militaire épouvantables d’une centaine d’étudiants qui avaient manifesté pacifiquement dans des villes marocaines sous le règne (dictature) d’Hassan II, en 1965. Une punition cruelle et injuste faite de vexations, d’humiliations et de mauvais traitements, simplement parce que ces jeunes avaient osé un peu de « liberté d’expression ».

« Pour avoir manifesté calmement, pacifiquement, pour un peu de démocratie, j’ai été puni. Pendant des mois, je n’ai plus été qu’un matricule, le matricule 10 366. Un jour, alors que je ne m’y attendais plus, j’ai retrouvé la liberté. J’ai pu enfin, comme je le rêvais, aimer, voyager, écrire et publier de nombreux livres. Mais pour écrire La Punition, pour oser revenir à cette histoire, en trouver les mots, il m’aura fallu près de cinquante ans. » (p.153)

Oh liberté chérie ! Liberté de penser, liberté de s’exprimer, liberté d’aller et venir. Liberté de lire aussi… je trouve qu’on devrait parfois priver les jeunes (et les vieux aussi) de liberté… et les obliger à lire. Un livre comme celui-ci, par exemple.

Sinon Punition !

IMG_9043.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s