Clair-obscur

(Gilles Paris) 16/11/2018

L’enfance n’est pas toujours un jardin de roses.

Entre un père qui donne des coups de ceinture ou l’ami d’un autre qui de ses « pattes velues » saccage l’innocence dans les coins d’ombre, les enfants du recueil de nouvelles de Gilles Paris La lumière est à moi (éd. Gallimard) vivent des premières années grises et griffées d’épines.

Mais le désespoir n’est pas au rendez-vous de ces nouvelles.

Au contraire, la lumière, comme le titre du livre le promet, finit toujours par adoucir et éclairer – un peu, beaucoup – les destins des uns et des autres. Quelles belles histoires ! Douces-amères, mélancoliques, poétiques. Sombres et lumineuses à la fois.

Comme nos vies à tous, en somme.

Capture d’écran 2018-11-16 à 09.46.41.png               Merci Gilles pour ce beau  livre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s