Apprendre à dire

(Sébastien Ministru) 15/03/2018

Je ne connais Sébastien Ministru que d’oreille. J’écoutais avec plaisir ses billets toujours fins, tantôt piquants tantôt souriants, quand il était chroniqueur à la radio. Son premier roman Apprendre à lire (éd. Grasset) se trouvait sur le comptoir de ma librairie avec le sigle « coup de cœur » de ma libraire. Je l’ai donc acheté et ne l’ai pas regretté.

Bien que le sujet de fond, tel que je l’ai ressenti, à savoir la relation difficile entre un père macho et rétrograde et son fils homo et branché, me touche peu, j’ai beaucoup aimé la manière d’écrire de Sébastien Ministru, très vive et riche en émotions, aussi bien bulles que larmes. J’ai été sensible et accro (lu d’une traite) à la manière de raconter l’évolution de cette histoire dans laquelle les deux protagonistes principaux apprennent à se parler, à s’apprécier, à se lire.

Apprennent à dire, en somme.

IMG_8537 (1).jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s