Une bonne tranche

(Gabriel Ringlet – Irvin Yalom) 01/02/2016

Depuis quelques mois, j’entends beaucoup parler de cancer autour de moi. Dans ma famille. Dans mon cercle d’amis. Dans les médias aussi. En ce début d’année, cette saleté de maladie a fait le ménage dans le monde de la musique que j’aime.

Et voilà que je lis coup sur coup des livres, eux aussi rongés par le cancer omniprésent. Après Vous-me-coucherez-nu-sur-la-terre-nue de Gabriel Ringlet (éd. Albin-Michel) qui traite de la fin de vie et de l’euthanasie, j’ai achevé Creatures-d-un-jour d’Irvin Yalom (éd. Galaade) ce matin dans la salle d’attente d’un médecin que je consultais, rassurez-vous, pour toute autre chose. Un livre fort et formidable relatant des consultations de l’auteur, psychanalyste, recevant des patients en quête d’apaisement ou de réconfort face à leurs angoisses devant la mort, la fugacité de leur passage sur terre. Eux – nous – fragiles « créatures d’un jour » comme le dit Marc-Aurèle que l’auteur cite en début de livre « Nous sommes tous des créatures d’un jour… aie toujours à l’esprit que bientôt tu ne seras plus rien, ni nulle part. »

Pas très gai ce que lit Michel Collart, pensez-vous sans doute. Et bien détrompez-vous. Je suis d’excellente humeur. Joyeux même. Tout d’abord, j’ai appris qu’un de mes amis qui redoutait de mauvais résultats d’analyse sanguine (Cancer, le retour – pour ne pas le citer) ne s’est vu diagnostiquer qu’un problème bénin. Ouf ! Et puis, j’ai lu une phrase d’un optimisme rare de la part d’une patiente du docteur Yalom en phase terminale : «J’ai l’impression d’avoir non seulement le droit de profiter de la vie, mais d’en avoir presque le devoir. J’aime ce conseil trouvé sur un site consacré au cancer : « Savourez chaque tartine ». C’est exactement ce que je viens de faire, en rentrant tard et fatigué des cours que j’ai repris aujourd’hui.

Et avec la tartine, j’ai savouré aussi deux (allez hop, trois !) verres de Chianti.

IMG_0119.JPG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s