Mère belle

(Jean-Louis Fournier) 21/01/2016

Je viens de refermer le bouquin. Et au bout du jardin, par dessus l’étang soudain j’ai entendu rire et pleurer des mouettes souvages. Comme si j’étais au bord de la mer. L’hiver les pousse loin à l’intérieur des terres. Dans la tête, j’ai à la fois du soleil et de la brume.

Je viens de refermer le dernier livre de Jean-Louis Fournier, Ma mère du Nord (éd. Stock). En une longue soirée et une aube, je l’ai lu comme on feuillette un album de vieilles photos de sa maman. Attention, Jean-Louis Fournier n’a rien d’un auteur cucul-la-praline. Au contraire, il a plus souvent trempé sa plume dans l’humour corrosif que dans le chocolat bleu pâle, aussi bien pour des livres que des films, ou encore la télé notamment avec Pierre Desproges. Donc, on ne s’attend pas – et c’est ce que j’aime chez lui – quand on ouvre un de ses écrits à des vagues d’eau de rose. Dans ce dernier roman, non plus. Et pourtant, il a réussi à faire perler quelques gouttelettes au coin de mes yeux. Il fait revivre sa mère « parce qu’elle me manque » écrit-il en quatrième de couverture, par petites touches, sorte de mini-chroniques, ressemblant à des photos jaunies-dorées tantôt comme du miel, tantôt comme du vinaigre. Des clichés-souvenirs qui mis bout à bout racontent la vie-qui-n’est-pas-un-long-fleuve-tranquille d’une mère à qui l’on n’a pas dit souvent qu’on l’aimait. Une maman comme la mienne. Comme tant d’autres, en fait, ces héroïnes dont on se rend compte combien elles étaient magnifiques, une fois qu’elles ne sont plus là.

J’ai eu la chance de recevoir ce livre dédicacé par Jean-Fournier qui m’a écrit ces quelques mots : « … les mères c’est comme le bonheur – on le reconnaît au bruit qu’il fait en partant… ».

Ce livre, c’est comme la tendresse – on la reconnaît au bruissement des pages quand on les tourne.

FullSizeRender.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s