La dernière gorgée de bière ?

(Philippe Delerm) 24/03/2017

Vendredi fin d’après-midi, je traverse la Grand-Place, le Café-Hôtel du Commerce est toujours fermé. Voilà trois mois que ça dure à cause d’un litige entre l’exploitant et la brasserie propriétaire. Je ne connais pas les détails et si les connaissais, je ne les révélerais pas. Ce n’est pas l’objet de ce billet.

Non, ce qui m’interpelle, c’est la symbolique que je vois dans la fermeture de cet endroit de rencontre, de cet ex centre vital de ma ville, de ce carrefour où l’on venait savourer quelques gorgées de bières et des flots de paroles entre amis ou inconnus. Vous savez, ces fameuses discussions du « café du commerce » comme on dit avec condescendance dans certains milieux, ces « discussions de comptoir » (bien insister sur la première syllabe). Moi, ces discussions, elles me manquent. Elles ne volaient certes pas toujours très haut mais elles ne rampaient jamais, ni agressives ni violentes ni insultantes. Au contraire, toujours conviviales, savoureuses, riches de « plaisirs minuscules » comme l’écrivit Philippe Delerm en sous-titre de son délicieux ouvrage La première gorgée de bière (éd. L’Arpenteur). Un des livres qui m’a donné le goût d’écrire mes impressions au jour le jour dans ce blog.

En passant devant la façade déglinguée à la porte verrouillée, je rêve de la revoir à nouveau pimpante et accueillante, de retrouver ses garçons en chemise blanche et gilet noir, de m’asseoir sous les parasols de la terrasse et de reprendre mes conversations amicales au hasard des rencontres, en partageant un «… or mousseux, à la fraîcheur amplifiée par l’écume… ».

Je rêve de revivre, dès ce printemps, des discussions animées et bien vivantes dans mon café du commerce loin des secs et pénibles forums des réseaux si peu sociaux. Dans son livre, Philippe Delerm écrit à propos de la première gorgée de bière que « c’est la seule qui compte» et qu’elle est «une sensation trompeuse d’un plaisir qui s’ouvre à l’infini». J’espère qu’il n’a pas raison.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s